Artificial Reef for the Calanques National Park (France) | XtreeE

World’s first concrete 3D-printed artificial reef has been immersed in the Calanques National Park (France) to restore lost ecological functions. Seaboost (Egis Group) and XtreeE have combined their skills in marine biology and large-scale 3D printing to design, manufacture and immerse one of the most innovative artificial reefs ever built. The 3D-printing technology developed by XtreeE has allowed creating a biomimetic, porous and very complex design miming one of the richest habitats of the Mediterranean Sea and also the most complicated to build: the Coralligenous. This deep and biogenic hard substrate ecosystem takes hundreds of years to form. Its high structural complexity is known to shelter thousands of species including fish, crustacean, coral, algae, molluscs, etc. In a global context of degradation of the marine environment, concrete 3D-printing technology offers limitless perspectives for future ecological engineering and restoration projects from the Mediterranean sea to the Australia’s Great Barrier Reef.

Le premier récif artificiel en impression 3D béton a été immergé dans le Parc National des Calanques (France) pour y restaurer les fonctions écologiques dégradées. Seaboost (Groupe Egis) et XtreeE ont associé leurs compétences uniques en ingénierie écologique et en impression 3D grande échelle pour concevoir, fabriquer et immerger le premier récif d’une nouvelle génération. La technologie d’impression 3D béton développée par XtreeE a permis de recréer pour la première fois une complexité architecturale poreuse inédite mimant l’un des habitats naturels les plus riches de Méditerranée et difficile à recréer : le Coralligène. Cet écosystème rocheux profond d’origine biogénique peut mettre plusieurs centaines d’années à se former pour ensuite abriter quelques milliers d’espèces (poissons, crustacés, coraux, algues, mollusques etc). Dans un contexte global de dégradation de l’environnement marin, l’impression 3D béton offre des perspectives sans limite pour les futurs projets d’ingénierie et de restauration écologique depuis les eaux méditerranéennes jusqu’à la Grande barrière de corail en Australie.